Pourquoi et comment tester un logiciel 


Pourquoi et comment tester un logiciel 

Le test de logiciel est l’une des activités les plus importantes et les plus fondamentales dans le développement d’un projet informatique. En effet,  il permet de mettre en place les processus, les méthodes de travail et les outils nécessaires pour garantir la qualité de tout développement. 

L’importance d’un test de logiciel

importance d’un test de logiciel

Afin de pouvoir détecter à temps toute erreur et de garantir que le produit est conforme à tous les principes établis, les tests d’un logiciel doivent être effectués à toutes les phases d’un projet informatique : de la prise des exigences chez le client, en passant par les réunions de suivi, jusqu’à la livraison du produit final. En outre, un projet informatique qui ne comporte pas un test de logiciel dans toutes ses phases finit par générer un coût économique plus élevé et un effort plus important pendant la phase d’essai. 

Les tests de logiciels sont une phase coûteuse mais ils permettent réellement d’assurer la qualité du produit, La détection d’erreurs et de problèmes dans la phase finale, la correction ultérieure de celles-ci et le test de la correction génèrent plus d’efforts en quelques heures et un investissement économique plus important. C’est pour cette raison que les développeurs web  préfèrent prévenir un quelconque problème au lieu de détecter un problème au niveau des données et du processus lui-même.   

Une bonne compréhension fonctionnelle et technique de l’entreprise par l’équipe d’assurance qualité garantit, à son tour, le type de tests mis en application au niveau de chaque phase de test de logiciel informatique et la manière de les mettre en application. Dans ce cas, il s’agit de tests automatisés. Ces tests réalisés par des développeurs web de bonne formation permettent d’éliminer les erreurs qui découlent au niveau des tests de logiciel effectués manuellement. En outre, chaque mise à jour du logiciel informatique nécessite un test de régression pour s’assurer que le produit continue à fonctionner correctement. Les développeurs web s’assurent qu’aucune des modifications n’a entraîné une ou plusieurs erreurs collatérales notamment au niveau des données. 

Les tests de régression selon les développeurs web produisent un effort supplémentaire en heures, ainsi qu’une plus grande dépense économique, rendant l’automatisation nécessaire. Ce qui permet à l’équipe de développeurs web qui s’occupe des tests au niveau du logiciel de gagner du temps et d’améliorer la fiabilité du projet. En effet, il faut que le produit soit entièrement opérationnel pour les utilisateurs et que toutes les données et applications ne soient pas défectueuses lors du commencement du projet.  

Etapes pour réaliser un test de logiciel

étapes test logiciel 

  • Analyser les besoins en matière de développement de logiciels

Afin d’élaborer un plan de test du logiciel informatique, la première chose à faire est de comprendre les exigences de l’utilisateur qui composent le projet, qui font l’objet de la vérification de la qualité à effectuer.

Une analyse de toutes les informations relatives à l’ingénierie des exigences y sont de mise.  Cette étude ne peut être réalisée que par une équipe de développeurs web qui a reçu une formation de haut niveau dans le domaine. Grâce à des outils à haute performance, la matrice de traçabilité, les spécifications et la conception fonctionnelle, les exigences non fonctionnelles, les cas d’utilisation, les historiques des utilisateurs (si vous travaillez avec des méthodologies agiles) sont à vérifier. 

  • Identifier les nouvelles fonctionnalités à tester

À partir de la documentation de l’analyse des besoins et des entretiens avec l’équipe d’ingénierie et de développement des besoins, les développeurs web auront à identifier et inclure dans le plan de test du logiciel informatique la liste des fonctionnalités entièrement nouvelles. C’est pourquoi il faut veiller à ce que les applications du logiciel soient entièrement pratiques pour les utilisateurs qui n’ont pas des connaissances assez avancées du web et du monde informatique en général.  

Dans le cas de développements de logiciels intégrés à un système existant, il est nécessaire de revoir avec les analystes commerciaux et les architectes logiciels les fonctionnalités qui font partie du développement du logiciel, dans toutes les couches de l’architecture du système informatique qui le compose.  

  • Définir la stratégie de test

Elle consiste essentiellement à sélectionner les types de tests de logiciels à effectuer. C’est pourquoi il est conseillé de suivre un cadre de référence pour déterminer les types de tests, tels que les types de tests de logiciels définis par un organisme compétent. Pour réaliser cette étude, il faudra avoir reçu une formation assez poussée sur le fonctionnement et la gestion de la nomenclature informatique et du web. 

  • Tests fonctionnels

Les jeux de tests à effectuer sont déterminés et correspondent à chaque fonctionnalité nouvelle ou existante modifiée. Il existe différents types de tests fonctionnels, par exemple les tests de système (ou tests de système intégré), qui sont effectués après que les développeurs web aient intégré les composants des différentes couches qui composent le système. 

Les tests fonctionnels sont des tests basés sur des applications spécifiques. Ils sont créés à l’aide de techniques de conception de tests de la boîte noire. 

Identifier les environnements nécessaires

test exploratoire produit

Par la suite, les caractéristiques des environnements matériels et logiciels nécessaires pour effectuer les tests de logiciels sont définies et documentées. Ces informations sont obtenues auprès des développeurs web et des architectes logiciels, qui peuvent fournir les exigences minimales et optimales pour le fonctionnement du système. 

En outre, dans cette section du plan de test d’un logiciel, les exigences des systèmes d’exploitation, des logiciels et des outils des postes de travail des testeurs sont également définies. Il se peut que la portée du projet informatique inclut le test d’applications mobiles (Apps), voilà pourquoi il est nécessaire de définir les émulateurs et les smartphones, avec leurs exigences respectives.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *